01 janvier 1970

Anne FONTAINE aux Jeudis de l’ESRA

Philippe Carcassonne avait promis de parler de nous à sa femme, Anne Fontaine. Il a dû le faire en nous présentant sous un jour favorable, puisque celle-ci est venue à son tour, après la projection des Innocentes, un film remarquable, un film historique tourné en Pologne…

Sur le papier, les raisons de s’y noyer étaient nombreuses. Anne Fontaine nous a expliqué comment elle avait surnagé. Egalement comment elle avait choisi son casting, polonais pour sa plus grande part, et comment elle avait eu envie de parler de la foi et de la religion, au cœur du film. L’amphithéâtre étant assez plein, les questions ont été nombreuses. Nombre d’entre elles émanant des étudiantes, qui, peut-être se sentaient davantage concernées que les autres fois. Parce que le sujet du film impliquait que l’on parle des femmes. Mais aussi parce que nous avions avec nous une réalisatrice, ce qui, reconnaissons-le, n’est pas si fréquent entre les murs de l’amphi.

 


CELA POURRAIT VOUS INTÉRESSER


BROCHURES 2022/2023

DEMANDER UNE BROCHURE