05 mars 2019

Le Mystère Henri Pick de Rémi BEZANCON

Adapté d’un roman de David FOENKINOS (qui lui-même ne dédaigne pas à l’occasion faire un détour par le cinéma), ce Mystère Henri Pick nous attache aux pas d’un professionnel de la littérature, Parisien jusqu’au bout des ongles (Fabrice LUCHINI, qui s’en donne évidemment à cœur joie). Or c’est à la campagne (comme dans Alceste à bicyclette) que s’ébroue notre homme, sur la piste d’un petit génie inconnu qui aurait pondu un chef d’œuvre littéraire sans crier gare avant de trépasser. Imposture ou réalité ? C’est la question qui se pose, mais en l’occurrence c’est un peu un mcguffin (ces intrigues prétextes qui cachent l’essentiel chez Hitchcock), le but étant d’abord de confronter deux milieux, deux cultures, et accessoirement de faire naître un couple de cinéma inédit : LUCHINI et Camille COTTIN. Dire que tout cela fonctionne aux petits oignons relève de l’évidence.

Nous prenons un plaisir gourmand à suivre les pérégrinations de nos détectives et à déguster leurs mots. Mais (il y a quand même un mais)… les enjeux ne paraissent pas vraiment brûlants et la démarche est parfois un peu décontractée pour transformer notre sympathie en véritable passion. Certes le film est une comédie, mais nous n’oublions pas que Le Premier Jour du reste de ta vie (le second film de BEZANCON) l’était également, qui pourtant dégageait une émotion rare. Puisque l’on parle littérature, Le Mystère Henri Pick se situe davantage du côté de la (bonne) Bibliothèque verte que chez Simenon…

Critique de Yves ALION

Film français de Rémi BEZANCON (2018), avec Fabrice LUCHINI, Camille COTTIN, Alice ISAAZ, Bastien BOUILLON. 1h40.

 


CELA POURRAIT VOUS INTÉRESSER


BROCHURES 2022/2023

DEMANDER UNE BROCHURE